Femto Lasik

Un des gros avantage du LASIK est de permettre d’effectuer des retouches efficaces et confortables, même tardives, en cas d’évolution de la vision. Ceci peut être utile pour re corriger une myopie qui aurait continué à évoluer, affiner la correction en cas de myopie, d’hypermétropie ou d’astigmatisme résiduel, ou encore de redonner de la « vision de près » chez les patients devenus presbytes, et opérés de LASIK dans le passé.
Avec cette technique, il est possible, chirurgicalement, de le ressoulever en employant une technique adaptée. Contrairement au LASIK, la techniques SmiLe ne permet pas de retouches sans changer de technique, et oblige à effectuer une PKR. La possibilité d’effectuer des retouches est un avantage fondamental du LASIK.

Femto Lasik

Cette interrogation est souvent angoissante pour les patients: Pendant la procédure, la vision peut être très voilée pendant certaines phases ( réalisation du capot avec le LASER femtoseconde). Il n’y a rien de très inquiétant, et la lumière du laser n’est pas véritablement perçue car elle ne pénètre pas dans l’oeil (elle est focalisée sur la surface de la cornée). Si la première étape (dessin du capot sur la cornée avec laser fentoseconde) est un peu génante avec une sensation d’écran noir. Lors de la deuxième phase ( laser excimer qui corrige la vision) il convient de bien fixer un repère lumineux: un point vert bien visible au centre des lumières. Dans tous les cas, si vous n’arrivez pas à fixer cette lumière, un système de “traker” recentrage automatique permet d’assurer un traitement parfaitement centré et fiable.